EN FR

20,936

MESSAGES ENVOYÉS

PARTAGEZ CETTE PAGE

Élections Canada vient tout juste d’établir le lien entre les appels téléphoniques frauduleux effectués lors de l’élection fédérale de 2011 et une entreprise qui a travaillé pour les conservateurs à l‘échelle du pays.

Les appels automatisés semblent avoir été créés pour empêcher les électeurs non conservateurs de voter dans 18 des 27 circonscriptions où la lutte était serrée. Ils indiquaient que l’emplacement du bureau de vote avait changé, et les électeurs se sont donc présentés au mauvais endroit le jour de l’élection.1

Cette nouvelle laisse planer un doute sur la légitimité du gouvernement majoritaire du premier ministre Harper. Les conservateurs ont remporté la majorité avec seulement 6 201 votes dans 14 circonscriptions.2

L’enjeu est de taille. Si, à la suite de l’enquête publique, il est établi qu’une fraude électorale à grande échelle s’est produite, nous pourrions contester les résultats de l'élection et exiger une élection partielle dans les circonscriptions touchées.

Faisons la lumière sur ces pratiques douteuses en exigeant des chefs de tous les partis politiques la tenue d’une enquête publique indépendante pour révéler les faits sur le scandale des appels automatisés frauduleux et pour nous assurer que les sanctions seront proportionnelles à la fraude commise.


Voici quelques-unes des circonscriptions touchées

  • Kitchener-Waterloo (Conservateur) : En 2008, Peter Braid a remporté la victoire contre son adversaire libéral Andrew Telegdi avec seulement 17 votes. En 2011, il a remporté avec une avance de 2 100 votes.3
  • WinniWinnipeg South Centre (Conservateur) : En 2008, un député libéral occupait le siège de Winnipeg South Centre. En 2011, le candidat conservateur a remporté le siège avec une avance de 696 votes.4
  • Sydney-Victoria (Libéral) : En 2011, Mark Eyking a défait le candidat conservateur Cecil Clarke avec seulement 750 votes.5
  • Willowdale (Conservateur) : Chungsen Leung a défait le député libéral Martha Hall Findlay avec une avance de 950 votes.6
  • Etobicoke Centre (Conservateur). En 2011, Ted Opitz a remporté son siège avec une maigre avance de 26 votes contre le député sortant Borys Wrzesnewskyj.7

References (en anglais seulement):

  1. Fraudulent election calls traced to Edmonton firm with Tory links:
    news.nationalpost.com/2012/02/22/racknine-inc-fraudulent-election-calls-traced
  2. Tallying the Conservative win in 14 ridings: 6,201 reasons to be frustrated:
    rabble.ca/news/2011/05/tallying-conservative-win-14-ridings-6201-reasons-be-frustrated
  3. Election Results, Kitchener Waterloo:
    www.parl.gc.ca/About/Parliament/FederalRidingsHistory/hfer.asp?Search=Det&rid=1020
  4. Election Results, Winnipeg South Centre:
    www.parl.gc.ca/About/Parliament/FederalRidingsHistory/hfer.asp?Search=Det&rid=rid=1302
  5. Election Results, Sydney Victoria:
    www.parl.gc.ca/About/Parliament/FederalRidingsHistory/hfer.asp?Search=Det&rid=1067
  6. Election Results, Willowdale:
    www.parl.gc.ca/About/Parliament/FederalRidingsHistory/hfer.asp?Search=Det&rid=817
  7. Election Results, Etobicoke Centre:
    www.parl.gc.ca/About/Parliament/FederalRidingsHistory/hfer.asp?Search=Det&rid=220
  8. At least 14 election ridings blitzed with live calls from fake Liberals
    http://news.nationalpost.com/2012/02/24/at-least-14-election-ridings-blitzed-with-live-calls-from-fake-liberals/

Envoyez un message aux chefs de tous les partis et à votre premier ministre pour exiger une enquête publique et des sanctions sévères pour cette fraude électorale :

Stephen Harper, Premier ministre du Canada
William H. Corbett, commissaire d'Élections Canada
Bob Paulson, commissaire de la GRC
Thomas Mulcair, chef du NPD
Justin Trudeau, chef du Parti libéral
Louis Plamondon, chef parlementaire du Bloc Québécois
Elizabeth May, chef du Parti Vert

Votre nom sera ajouté ici.

C.C.
Vos députés du parlement fédéral